Carnets de notes

Mathieu Huguet, ouvrier de chai

La force tranquille

Depuis quand êtes-vous à Calon ?

Je suis arrivé ici à Calon Ségur, il y a maintenant dix ans.

Votre parcours ?

Je travaille dans le vin depuis l'âge de 14 ans. J'ai commencé à la vigne, avec mon oncle qui est coopérateur dans le Médoc, mais j'étais plus attiré par la partie chai.

Votre métier, c'est quoi ?

Je travaille sur la vinification et l'élevage des vins avec Philippe Curaudeau, le maitre de chai. On suit tout le processus d'élaboration à partir des vendanges, le moment le plus passionnant de l'année : c'est formidable de voir le raisin rapidement évoluer après qu'on l'ait rentré.

On suit tout le processus d'élaboration à partir des vendanges, le moment le plus passionnant de l'année…

Le plus beau challenge ?

En dix ans à Calon Ségur, j'ai eu la chance de voir la propriété évoluer par rapport à l'époque où je suis arrivé, sous la famille Gasqueton. Nous avons énormément gagné en facilité de travail mais aussi en traçabilité ; tout est plus fonctionnel, précis. J'aime le vin, j'adore mon métier mais il y a toujours à apprendre. Chaque millésime est différent.

Votre Calon, c'est quoi ?

Un équilibre entre force et finesse !

Ce n'est pas moi qui décide du style des vins, mais à Calon nous voulons faire le vin le plus souple possible, explosif et fin.